Article sans titre

Publié le 7 Octobre 2010

 

 

 

 

 

Je ne peux m’empêcher de vous envoyer ce petit poème écrit vite fait sur un coin de table. L’inspiration est là ! Enfin !… Je me dois de partager ce moment de plaisir de l’écriture et des rimes qui arrivent sans anicroches. Bref ! j’ai pris mon pied !

Je vous laisse vous délecter de cette lecture. A vous de me dire ce que vous en pensez….





Que peut-il ? Tout.

Qu’a-t-il fait ? Rien.

 

Avec cette puissance,

En huit mois un homme de génie

Eût changé la face de la France,

De l’Europe peut-être.

 

Seulement voilà, il a pris la France

Et n’en sait rien faire.

 

Dieu sait pourtant que le Président de démène :

Il fait rage, il touche à tout, il court après les projets ;

Ne pouvant créer, il décrète ; il cherche

A donner le change sur sa nullité ; c’est

Le mouvement perpétuel ; mais, hélas !

Cette roue tourne à vide.

 

 

 

L’homme qui, après sa prise du pouvoir

A épousé une princesse étrangère

Est un carriériste avantageux.

 

Il aime la gloriole, les paillettes, les grands mots,

Ce qui sonne, ce qui brille, toutes les verroteries du pouvoir.

Il a pour lui, l’argent, ‘agio, la banque, la Bourse, le coffre-fort.

Il a des caprices, il faut qu’il satisfasse.

 

Quand on mesure et qu’on le trouve si petit

Et qu’ensuite on mesure le succès et qu’on le trouve énorme,

Il est impossible que l’esprit n’éprouve pas quelque surprise.

 

On ajoutera le cynisme car, la France, il la foule aux pieds,

Lui rit au nez, la brave, la nie, l’insulte et la bafoue !

 

 

 

Triste spectacle que celui du galop, à travers l’absurde,

 

 

D’un homme médiocre échappé.

 

 

Victor Hugo, dans « Napoléon, le petit”

Réédité chez Actes Sud

 

 

 

Allez nos amis Brel et brassens vont nous chanter à leur manière ce pamphlet

 


 

mourir pour des idées l'idée est excellente.......

 

 

 

et l'ami Ferré qui tape à la porte...ici, tout le monde est bienvenue, surtout quand nos idée ne font qu'une !

 

 

 

 

et la dernière avec son pote Cocciante....A la semaine prochain..après que cette putain d'angine soit guérie
 


 

 

 

 

 

 

 

 

Rédigé par Le ch'timi

Repost 0
Commenter cet article

danielle 28/07/2012 23:28


dessoler je voulais dire que je passe parfois sans laisser de commentaire la fatigue sans doute bisous dan

danielle 28/07/2012 23:26


bnsoir PATRICK


JUSTE passer pour relire ce poéme et je ne laisse pas de commentaire Victor Hugo disais ce qu'il pensait et n'avait pas tord j'ai écouter ces vidéos extraordinaires tu restes ainsi bouche bée et
tu écoute les paroles comme dab cela m'à fait du bien  et je me sens libre surtout deule là tranquille j'espère que tout va bien  je ne t'oublie pas c'est cela être amie tout
simplement  bisous DANIELLE

surfingmoune 19/08/2011 18:21



Je vois que nous avons les mêmes lectures!!


J'avais reçu ce poème par mail il y a quelque temps


Bonne fin de journée


Amicales pensées


Surfingmoune



Le ch'timi 20/08/2011 14:56



Victor Hugo est souvent le fil rouge de ma pensée....


Bonne journée ensoleillée.....


Amitiés


Patrick



Mélusine 05/02/2011 18:21



Quel poème criant de vérité....
Merci de ce partage.
Bon week-end



Le ch'timi 05/02/2011 19:45



Re-..


Tu aimes et c'est une connaisseuse qui parle ou plutot écrit..


amicalement


patrick



Annebilou 02/12/2010 21:36



je n'irais pas jusqu'à dire que je mourrais pour mes idéaux mais en tout cas


je me bats et continuerais à me battre, pour ne pas qu'on nous abattent !



Le ch'timi 02/12/2010 23:23



Continues à te battre !!! continues !


bises


patrick