j'ai fait un songe qui s'appelait...Caussimon..

Publié le 25 Avril 2011

 

 

 

 

Vous savez tous que je suis peu prolifique dans l’édition de mes billets. Pourtant, il y a peu, j’ai fait un songe…et je me suis senti bien…Non ! Non ! je n’ai pas fumé de moquette…D’ailleurs, je ne fume pas du tout…A force d’avoir craché mes poumons à l’armée…que je vous raconte

 

 

« Me revoilà ! J’ai du retard dans la lecture de mes blog (ueuses) préféré (e )s. Un coup de sonnette strident me coupe dans mon élan.

Bon sang ! C’est toujours quand on veut être tranquille qu’un VRP vient couper votre élan ! Je réponds pas…j’en étais où ? Ah ! oui ! Donc, je vous écrivais pour vous remerc….

Nom de Zeus le gars insiste et s’amuse avec la sonnerie.

  

Je m’en vais me débarrasser de l’importun. J’ouvre et que vois-je ? Jean-Roger ...

 

« Mais qu’est-ce que tu fais là ? jt’e croyais au Père-Lachaise…. Tu as une de ses mines, t’es blanc comme un mort ! Excuse ! ( j’en rate vraiment pas une ! )…eh oui !1985, ça fait un bout que tu nous a quittés…



 

 

Je sais que tu te fais rare depuis un certain mois d’octobre 1985. Il y a peu de temps, je pensais à toi. Tiens prends un siège. Un petit coup à boire ? Un verre de vin ! Pas de problèmes, j’avais oublié que tu avais fait tes études à Bordeaux…

T’as des nouvelles de Léo qui est parti de son petit coin d’Italie, avec comme pied de nez la date du 14 juillet 1993 ! »
.

 

 

Je pense d’un seul coup à mon billet musical en cours, j’ai l’artiste à côté de moi, alors profitons en pour en faire la vedette et de m’aider de choisir dans sa discographie le choix des chansons qu’il a interprétées

  

  

« Quoi ! Tu préfères que je balance du Léo ! Non ! Non ! T’es- là ! Es-tu le mérites bien et puis le gars Ferré, il est encore dans tous les esprits…Toi, je crois qu’on a trop vite enterré…( Merde ! Encore une boulette ! )

 

Tu lui as tant écrit de beaux textes. Alors basta ! Le temps presse…

 

 

Du moment que tu me laisses choisir celle qui me tient au cœur «Comme à Ostende ! »…Pour le reste, tu as page blanche »…Pour preuve, je te laisse celle-là !

  

Paris, je t’ai volé
Autrefois, bien des fois
J’ai pillé ton décor, tu n’en sais rien toi-même
Et je te vole encore
En écrivant sur toi
Cette chanson d’amour qui sera la énième
Paris, c’est vrai!

J’ai volé l’Île Saint-Louis
Par une nuit d’été
Et puis je l’ai donnée pour toujours à Juliette
La place Fürstenberg
Appartient à Renée
Et la place Maubert fut le lot de Violette

Paris, Paris, je t’aime, si tu savais!

La place de l’Étoile
Si fière de son arc
Et de ses trois couleurs, quand la Patrie pavoise
Elle est au Danemark
Elle tient dans le cœur
D’une fille aux yeux bleus
Hélène, la danoise
Paris, c’est vrai!

La place de la Concorde
Et celle du Champ-de-Mars
L’obélisque de pierre et la tour métallique
Furent données sans remords
A des filles de hasard
Trop simples pour y voir un symbole érotique

Paris, Paris, je t’aime, si tu savais!


Je fus voleur adroit
Jamais vu, jamais pris
Si je parle aujourd’hui de ces vols romantiques
C’est que le temps a fui
Et je connais mon droit
Il y a prescription du point d’ vue juridique
Paris, c’est vrai!

Mais je ne vole plus
Me voilà repenti
Mon dernier vol ce fut Notre-Dame elle-même
Celle qui la recèle
Est femme de ma vie
Ma vie de faux voleur, ma vie de vrai bohème

Paris, Paris, je t’aime, si tu savais!

  

  

 

Une fois chose faite Caussimon Jean-Roger de son prénom ( 1918-1985 ), reparti sur la pointe des pieds pour éviter de me réveiller. Eh oui, en me réveillant, j’ai la trace de mon clavier sur mon visâge ! m’en fous du ridicule, j’ai fait un beau rêve…

  

  

Chapeau l’artiste ! Merci pour ce merveilleux rêve.

 

Le spleen définit dans ses paroles qu’il a écrit pour son pote Léo…C’est un peu du Aragon qui ressurgit ! »…Patrick

 

                                          Nous deux :

 

 
 comme à Ostende
 
L'aîeule
 
 
 
Vive la commune !
 
 
 
le juge et l'assassin
 
 
 
 
Ne chantez pas la mort !
 
 
 
 
Les coeurs purs
 
 
 
 
 
 
 
 

Rédigé par Le ch'timi

Repost 0
Commenter cet article

nettoue 04/07/2012 15:43


Quand j'aurai fini de te piller Patrick, tu te remettras à poser des choses comme ça sur ton blog ! On ne se connait pas depuis longtemps, mais je me sens bien dans tes soutes à chansons, c'est
un signe ça !


Amicalement


Nettoue

DANIELLE 20/05/2012 09:53


bonjour PATRICK


je voulais écouter tranquillent les vidéos ce matin en buvant mon café et mon fait du bien je suis un peu perdue de tout en ce moment mais bon c'est ainsi et ce poème ou chanson comme tu le veux
il est une splendeur et oui ,en plus le temps est au gris ,froid pas de soleil cela me manque ,enfin la nature il faut la subir ,sincèrement d'être passser comme cela au hasard sans personnes
pour me dire quoique cela soit ,je fais aussi un songe que mon moral revient bisous DANIELLE SUPER LES VIDEOS ET REVIENDRAIS COMME JE LE FAIT

danielle 24/11/2011 10:40


bonjour alors je viens ce matin par un brouillard ;j'écris et j'écoute ce Monsieur Caussimon  ,la commune et vraiment ce qui dit est très beau triste en même tant   vrai,oui c'est
comme un songe que je suis venue ,là car j'aime ce titre un peu de rêve ,mais en regardant la  réalité ,qui souvent dans ce monde  l'humain ne comprendra jamais rein d'autre ,juste par
son égoiste ,ce croit parfait ,détruit ce qu'il est le plus beau la nature ,tue par plaisir ,et encoreeeeeeeeeeeeee ,dans le font il faut toujours faire quelque chose l'empêcher ,nous avons beson
de cette terre comme elle aussi , j' espère que nous y prendrons soins ,je ne suis pas prétentieuse ,mais tout simplement comme je suis nature,je ne changerais plus ,trop vu dans ma vie des
choses désagreables ,et là je sais que je ne resterais pas les pieds dans le même sabot ,je reste militante ,et essayerai défendre ce qui est de droit contre les vautours ,malsains ,j'écriraient
comme je le fais ,comme je le pense sans détour ,bon soyons relaxe ,,ma passion est aussi la musique quand je viens sur ce blog je suis réconforter ,j'apprends car bien sur il le faut tant de
merveilles sur ces chanteur

DANIELLE 18/09/2011 16:46



bonsoir ,temps gris et froid ,mais cela ne m'à pas empêcher de venir me balader,faire un songe ,revoir ce grand personnage que tu sais si  bien présenter qui à des dons ,il
chante,poète,comédien sincèrement un sacré bonhomme je devrais rêver aussi ,mais avec un carectère ,et le stress qui me poursuit ,ce n'est pas évident ,il y à des chansons qui veut dire quelque
chose de vrai avec une voix contestataire ,spéciale et extraordinaire ,incomparable à aucune  d'autres ,je vais te dire Patrick pour apprécier il faut revenir plusieurs fois ,prendre son
temps écouter et apprendre ,je trouve que de beaux textes qui font du bien ,moi qui ne serait pas faire ,et cela permets de lire et savourer ces mots écris ,et chacun apporte quelque chose de
vérité en plus,je réfléchir là tout à coups et oui cela m'arrive ,d'être calme ,c'est comme une fourmillières ,que tu nous offres tous ces artistes fabuleux ,ainsi des talents eux savent dire
quelque chose à cet époque ce n'était que de super chansons à textes ,contestataires et heureusement parfois tendre aussi ,je pense que d'être venue là au hasard m'à fait énorment plaisir ,ces
quelques insant ,prends bien soins de toi et à bientôt amitiés dan



Le ch'timi 18/09/2011 23:19



Bonsoir Danielle,


Je réponds aux commentaires au coup par coup...je t'ai lu attentivement sur ce billet de Jean-Roger Caussimon que j'avais présenté d'une façon différente...mes billets sont pour certains
longs...mais, cela est voulu..j'ai des abonnés qui se font un récital tranqquille et d'autres qui reviennent.et fouillent..je souhaite que les visiteurs écoutent et non paa entendent...qu'ils
s'arrtêtent sur certains textes qui les interpellent..je fais partager mes choix...


Je ne fais pas toujours l'unanimité..pas grave ! ...


grosses fatigues, toujours présentes...et l'automne qui arrive..


Amitiés


Patrick



danielle 21/08/2011 17:07



et bien je suis venue ,sur une recommendation ;et bien voir un songe ,alors je vais te dire ce que j'en pense ,même si je n'ais pas la vocation de bien dire les choses ,j'écris comme je le sens
surtout quand j'aime et parfois hurle sur des choses injustes ,un songe j'en fait souvent cela me hante la nuit ,mais je préfère le garder pour moi ,car la réalité me ouvre les yeux ,je n'aime
pas que l'on me dit

Le ch'timi 22/08/2011 19:08



Bonsoir, Caussimon apprécie....


 


 


Eh, l'ami ! Prête-moi main forte
A deux, poussons la lourde porte
Sortons de l'abri de ciment
C'est la nuit, nous sommes de garde
Et tristement, toi qui regardes
Briller la lune au firmament

Ami, ne désespère pas
Le jour viendra, le jour viendra

C'est défendu mais en cachette
Allumons au creux de nos mains
Une cigarette
On a peur que le temps s'arrête
Il n'en est rien et nous aurons des lendemains
De fête
Quand nous irons le long du fleuve
Cueillir l'orange et le citron
Nous oublierons
Nos nuits d'épreuve
Nous oublierons les nuits de guerre
Où l'on croyait
Que plus jamais ne reviendrait
Une aube claire

Ami, ne désespère pas
Le jour viendra, le jour viendra
Ne désespère pas

Le ciel de chaque nuit sera douce lumière
Le ciel de chaque jour éblouissante clarté
Quand nous aurons la liberté
De vivre en paix sur cette Terre !

Le jour viendra, le jour viendra

Voici le soleil qui se lève
Et les copains de la relève
Qui viennent à nous en chantant
Frères, la nuit fut calme et belle
Mais nous l'avons crue éternelle
Et chantions pour passer le temps

Ami, ne désespère pas
Le jour viendra, le jour viendra
Ami, ne désespère pas

La ciel de chaque nuit sera douce lumière
Le ciel de chaque jour éblouissante clarté
Quand nous aurons la liberté
De vivre en paix sur cette Terre

Le jour, le jour, le jour viendra
Ami, ne désespère pas
Le jour, le jour, le jour viendra
Ami, ne désespère pas
Le jour viendra, le jour viendra



Paroles: Jean-roger  Caussimon








Une douce soirée





Patrick