Déjà 6 ans que le petit taureau, nous a quitté.....

Publié le 10 Décembre 2010

«Qu'il est loin mon pays, qu'il est loin.»…

 



Claude Nougaro, la classe, ce petit bonhomme, j’ai eu la chance de l’applaudir, une dernière fois ( je l’avais déjà rencontré sur Lille ) à la salle Léo Ferré d’Aulnoye-Aymeries en 1989.

Cette petite salle de 600 personnes bourrée comme jamais ! Des bus venus de Valenciennes et de Belgique me font penser que la sécurité n’était pas à l’ordre du jour…

 

Magnifique dans son costume noir et son pianiste ( il y rodait un récital avant Paris )…

 

Vous avez remarqué que tous les grands artistes choisissent, avec quelques appréhensions, le Nord pour « dépuceler » leur nouveau spectacle ( c’est quand même pas pour rien ).

 

 Deux heures trente d’un moment magique que nous a offert ce toulousain qui nous a quittés le 4 mars 2004 à l’âge de 74 ans.




Entre chaque chanson, un petit mot pour se raconter avec sa voix atypique et chantante ( Ils doivent être heureux les occitans ).

 

Fils de chanteur d’opéra. Ses premiers pas dans le cruel monde artistique, il les fit à Paris en 1953 (du côté de Montmartre au Lapin agile – créé en 1860 pour la petite histoire )…

 

Mais, il dût attendre 1958, pour que certains grands noms de la chanson, comme Salvador, lui écrivent des textes solides…

 

En 1962, il se décide à chanter ses propres œuvres : Une petite fille et Cécile ma fille qui le firent connaître du grand public.

 

Suivent alors d’autres succès : Le jazz et la java, tu verras….

En 1980, il part pour New-York et enregistre sur place son fameux album : Nougayork.


 

En 2002, il quitte momentanément le chant, pour monter des fables de la fontaine.

 

 Il scande sa prose poétique, avec son accent haché, articulé... Bref, un gymnase des mots ! Ce sera sa dernière tournée en France…Il s’éteint pour notre plus grande tristesse le 4 mars 2004…6 ans déjà ! Que le crabe l’a emporté !

 

Tu es toujours parmi nous !

 

Le petit taureau, comme on l’appelait, avait deux passions : le Jazz et sa ville natale, Toulouse la rose !


 

 

Armstrong

Armstrong je ne suis pas noir
je suis blanc de peau.
quand on veut chanter l'espoir
quel manque de pot.
oui j'ai beau voir
le ciel L'oiseau



Rien rien
rien ne luit là haut
les anges zéro

je suis blanc de peau.

Armstrong tu te fends la poire
On voit toutes tes dents.
Moi, je broie plutôt du noir
Du noir en dedans.
Chante pour moi ,
louis oh oui

Chante, chante
Chante ça te tient chaud.
J'ai froid oh moi
Qui suis blanc de peau



Armstrong la vie quelle histoire
C'est pas très marrant,
Q'on l'écrive blanc sur noir
ou bien noir sur blanc
on voit surtout du rouge du rouge

sang, sang
sans trèves ni repos.
Qu'on soit, ma foi
Noir ou blanc de peau


Armstrong, un jour tôt ou tard
On est que des os
Est-c'que les tiens seront noirs
Ce s'rait rigolo
Allez Louis, alléluia

Au-delà de nos oripeaux
Noirs et blanc sont ressemblants
Comme deux gouttes d'eau
.

 

 

 

                                   Bonne écoute….et à bientôt…

 

                                       "Une petite fille  en pleurs"

 

 

 

Un mini scénario "A bout de souffle"
 

 

                                          Nougaro, Nous chante son Toulouse...

 

"Le coq et la pendule"
 
 
"Cécine , ma fille"
 
 Pour tous les pochtrons ( dont nous avons fait partie )
 
 
 
et une dernière.."ah ! tu verras.."

 

 

Rédigé par Le ch'timi

Repost 0
Commenter cet article

Mary Blue 26/02/2013 02:03


Des " Rimes " du Toulousain ... 


http://youtu.be/EHzEIOfYAbo 


 avé des bises gardoises MB

Le ch'timi 26/02/2013 17:06



Rimes oui ! enfin en ce moment c'est plutôt rame ! mdr ( jaune )


bises


Patrick



nettoue 18/07/2012 17:46


Ah! Que je me régale, Patrick. Il a été si vite oublié , heureusement que l'on rencontre avec de la chance des sites comme le tien ! Des (ni moi que j'suis l'meilleur, ou du genre pompeux). Tu
dis, tu poses et voilà !


Alors merci


Bises nettoue

Mary Blue 13/06/2012 03:25


Ah! tu verras... tu verras...


Patrick  


encore une chanson 


dont je ne me lasse pas ... et de son interprète


non plus


des bises du sud MB 


 


 

DANIELLE 02/04/2012 22:37


BONSOIR pATRICK


JE SUIS REVENUE VOIR et entendre ce grand Monsieur  et oui je le revoir avec son manteau noir et son écharpe  Blanche  qui était très grande , sur scène extra il avait une de ces
classe franchement et ce petit doigter qui avait chaque fois quand il chantait  Armstrong  comment il pouvait l'interprêter fantastique un géant et bousculait le tout en beauté ,de
cette chanson super ce fut un bon heure de l'écouter tranquille comme je le fais.une soirée de concert que je me suis faîtes sans personnes il avait aussi vraimet le rythume dans la peau un
artiste pas comme les autres un passionner de zazz je pense qui devait être sensible sur. je l'ais toujours apprécier et parfois un peu nostalgie  je voulais te dire simplement une
passionnéz de très bons chanteur et chanteuses la preuve puisque je suis sur ton blog merci à toi ce sont de très bons choix et j'apprends à chaque fois bonne soirée bisous DANIELLE


 

Mary Blue 10/03/2012 12:17


Tsssssss ,   le lien est inactif.....pourtant des fois ça marche, allez je vais me ridiculiser une fois de plus


http://youtu.be/6wIs9zm8GPA 


http://www.youtube.com/watch?v=6wIs9zm8GPA 


Bises ventées du sud Mary