Julos Beaucarne : Le chantre wallon bon pied, bon oeil...!

Publié le 19 Août 2011

 

 

Je sais que certains vont le découvrir ou même me faire le plaisir de s’en souvenir. Pourtant, notre Vigneault de la Wallonie, Julos Beaucarne, 76 ans ( né le 27 juin 1936 à Ecausssines-Province du Hainaut en Belgique ) a son agenda bien rempli en allant sur son site ( qu’il tient à jour ) son agenda est bien rempli… Des dernières Franco-folies de La Rochelle(2011), jusqu’au premier trimestre 2012 !



 

 

Chantre de l’écologie, bien avant que cela devienne de la politique-politicienne, est un chanteur belge qui chante en français et en wallon.

Qu’est ce que le Wallon, Je ne parle pas de géographie, mais de langue. Un patois chantant qui ressemble beaucoup à celui du Nord, mais rendons à « César ce qui est à César » plus proche du Picard que du ch’ti.

 

De Julos Beaucarne, j’ai un souvenir mémorable de lui. Non pas de ses pulls de laine fait mains et aux couleurs multicolores, tout comme son monde…. Au Début des années 70, nous étions beaucoup de jeunes à aller l’applaudir..




Personnellement, je l’ai vu deux-fois : Au campus de Villeneuve d’Ascq et une autre fois dans un estaminet du côté d Charleroi…

 

Puis survint le drame qu’il connut le 2 février 1975…Un déséquilibré qu’il avait hébergé poignardait sa femme, Louise-Hélène. Elle avait 33 ans...


 

 

Durant la nuit qui suivit l’assassinat de sa femme, il écrit une lette émouvante à tos ses amis ( que vous pourrez écouter par la voix de Claude Nougaro ) .





Choc pour nous ! A l’époque, j’avais un colocataire de palier qui tout comme-moi appréciait l’homme…Jean-François, c’était son prénom lui écrivit dans les jours qui suivirent une magnifique lettre de condoléances…

 

Quelle ne fût pas sa surprise de recevoir deux mois après son envoi, une lettre manuscrite de sa main le remerciant dans des termes que seuls les poètes savent coucher sur le papier…
 

Qu’en a-t-il fait ? La vie est là avec ses destinées différentes pour chacun d’entre nous. S’il est toujours de ce monde, il est sûr que cette missive, il l’a gardé comme une relique.

 

Les potes de Julos Beaucarne sont la fine fleur des chanteurs francophones ( notamment Québécois. ) auxquels on ajoute les amoureux des beaux textes seront contents de savoir que depuis cette année est rentré dans le dictionnaire Le Robert illustré.


 

Mais que se passe-t-il ? On glisse une enveloppe sous la porte d’entrée de mon blog….je décachète….et je vous en fait profiter…..Mince ! peu lisible….Mais le titre résume tout :


 

 

Quelques citations de Julos Beaucarne :

 

« Au nom du pèze, du fisc et du saint bénéfice, on essaye de nous détourner de nous-mêmes. Mais si tout le monde suivait sa propre voie, il n’y aurait pas de chômage : Chacun trouverait sa place et aurait une tâche particulière à accomplir »

 

« Au pays du rêve, nul n’est interdit de séjour. »

« C’est la société qui est malade. Il nous faut la remettre d’aplomb et d’équerre, par l’amour et l’amitié, et la persuasion. Sans vous commander, je vous demande d’aimer plus que jamais ceux qui vous sont proches. Le monde est une triste boutique, les cœurs purs doivent se mettre ensemble pour l’embellir. Il faut reboiser l’âme humaine. »



 

Alors si vous passer à Tourinnes-la-grosse (Brabant-Wallonie ) allez lui faire un grand bonjour…au N°2 de l’ex-rue des brasseries qu’il a rebaptisée impasse du « vélo volant » du vélo ( d’où le titre d’une des chansons de son répertoire )Vous y serez bien reçus.



 

Bonne écoute :


 

 

 

 

 

 

 

Du temps dès m’grand-mère

Èl progrès tous les djoûs s'avance
Chaqu' djoû vwat d'nouvel indvinctions
Les marchands pou' s'fê l'concurance
Fass-tè dè l'réclame pa miyons
On vwayadge in otomobile
In aréyoplane, in balon
Les tchfaus sont dèvnus inutiles
Pou les tchèrètes, pou' les camions

Mais du tamps dès m'grand-mère
On n'parlout nin d'tout ça
On crwayoût à sorcières
On alvoût ses pourchas
On fzoût ses commissions


Pou train dès cordonnîs
Pou daler deû eûres lon
On daloût co à pîds

L'eûre d'audjourdû grâce à l'twalette
Tous les djins sont dèvnus Monseûs
Toutes les feûmes mète-lè des vwaletes
On né rcounwat pus les bribeûs

 

 

Vous inquiétez-pas le reste n’est pas du même acabit « vocabulistique » . Allez ! un petit néologisme « ça mange pas de pain… »

 

Bonne écoute….

 

 

 

                         La lettre d’adieu à sa femme… (Nougaro )

 

 

 

 

 

 

 

 Hommage à son ami Victor Jara ( torturé et assassiné sous le régime de Pinochet )

 

 

 

 

 

 

 

                                              Ma jolie, ma tendre…

 

 

 

 

 

                   je ne dirai plus …Avec Gilles Vigneault. deux voix similaires..

 

 

 


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

                                         Vous ne m’écrivez -plus…

 


 

 

 

                                               Le contraire de rire

 

 


 

 

 

 

                                         De mémoire de rose

 

 


 

 

 

                                            Le petit Royaume..

 

 


 
 

 

 

 

                                        Fichu, foulard…

 

 

 

 

 

                    Une petite Gayolle…(Une petite cage…). ....

 

 

 

 

 

 

 

La denière pour la route...sur deux roues

 

 
 Oh ! Puis .............pour la fin des vacances.......
 
 
 
    

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Rédigé par Le ch'timi

Repost 0
Commenter cet article

covix 14/12/2012 18:00


Bonsoir Ch'timi, 


un petit coucou... en passant. 





 

dimdamdom59 11/09/2012 15:29





http://i48.tinypic.com/n3ophc.jpg

Certains,à tort, y voient

La routine qui revient

D'autres une continuité

Sans lendemain.

Si au contraire ce n'était

Que renouveau

Promesse d'un jour nouveau.

Chaque jour qui s'offre à nous c'est comme

Une nouvelle vie

Jours où la semaine passée s'enfuit

Jours où tout est beau,

Riche d'un espoir pour l'avenir

Alors aimons la vie

Crions notre joie de vivre

Alors qu'on se le dise, vive la vie.


C'est un peu pour ça aussi que je m'arrête sur cet article


Un grand homme que ce Julos Beaucarne!!!

Bisous et bonne semaine!!!

Domi!!!

nanou 11/07/2012 12:39


Bonjour Patrick,


une nouvelle découverte pour moi je viens de lire l'article que tu a si bien fait sur cet homme et ce térrible malheur qui la touché de plein fouet.


Comme pour tes autres articles je reviendrais lécouter avec bonheur.


Je te souhaite une belle journée chez moi toujours avec le beau temps.


Bisous Nanou



nettoue 17/06/2012 17:35


Je suis restée au début pour la photo de Ferrat, du grand Jacques, de Brassens (là, je ne suis pas très sur) il est un peu caché, et je persiste et signe pour mes découvertes. Je te mets en lien,
ce n'est pas le genre de choses que tu  dois aimer, mais j'ai besoin de te trouver facilement au cas où et il sera discret !


Nettoue

dimdamdom59 07/02/2012 18:43


Et bien voilà je fais comme tu me l'as recommandé, je m'arrête sur Julos Beaucarne et là j'écoute la lettre qu'il a écrit et que Nougaro interprète si bien!!!


Et bien me voilà bien surprise, car la semaine dernière, j'ai voulu ouvrir ton blog et je tombais sur " le blog que vous cherchez n'existe pas" ça m'a fait un coup. J'ai cru que ton moral était
si bas que tu avais tout lâché et tu vois ne m'avouant pas vaincue je suis revenue. Suis contente que tu sois toujours là!!!


Je viens donc prendre de tes nouvelles. Il doit faire bien froid par chez toi aussi. Pas de quoi mettre le nez dehors lol!!! Je pense à ces pauvres personnes qui n'ont pas de toit!!! C'est
terrible d'en arriver là!!!


Aussi je te souhaite une douce soirée bien au chaud de préférence.


Gros bisous cher Patrick et toujours au plaisir de te lire.


Bisous


Domi.